L’été s’ra chaud

dans les slibards et les maillots…

Non, Choubakette n’était pas morte, enfin elle s’est un peu sentie crever pendant quelques jours, mais la vie suit son cours et elle fera pas de nouveau plaisir à DNLP en s’effondrant. Nan, elle a mis son ruban à petits pois rouges de warriorette et roule ma poule.

Puisque l’été est le temps des amours, des amourettes, de la reproduction ou de ses tentatives, ben je suis servie. Je m’étais innocemment dit (connement) qu’en remplaçant Dr Précaution j’aurais des gastros et des otites. Du light quoi. Du genre tu mets tes neurones en semi coma et tutti va bien. Je me disais que ce médecin hyperbien, aux suivis des patients exemplaires, j’allais le remplacer comme on va ramasser des champignons: la ballade de santé. Que nenni, quelle naïve je fais. La ballade de santé j’ai bien compris dès le premier jour que ce serait aussi probable que le fait que je tombe enceinte en m’envoyant en l’air. Il y a encore quelques semaines, j’aurais pas pu, mon 2ème moi (la partie aigrie infertile désespérée) m’aurait gueulé « Run, you fool! ». Ben que nenni. Alors souvent, très souvent j’aurais pu flancher, tout envoyer paitre, me dire bordel c’est trop dur, toutes ces femmes enceintes qui viennent pour nausées et « j’ai 10 min en voiture à faire le matin, mettez moi en arrêt, j’en peux plus de cette grossesse » (mais vous êtes secrétaire sédentaire et au 4ème mois, madame) j’aurais pu leur gueuler « Mais put$in bordel, foutez moi des cystites et des varicelles, j’en PEUX PLUS! ALLEZ VOUS FAITRE F*UTRE ! » (ce qui aurait été inapproprié car déjà fait, de fait..).

Faut dire que vu l’été et la patientèle du Dr Précaution, ben 50% de mon temps de boulot est du temps de pathologies du dessous de la ceinture. Du genre gratiné. Du genre que même cretissimo censure. Du genre de purées en tous genres. Du genre que le pharmacien m’adore car lui ai commandé 50 spéculums en urgence. Et puis ben, inévitablement, y’a les grossesses. Ah, les débuts de grossesse, mon plaisir secret… Celle dont le futur papa boit 20 bières par jour, celle dont le futur papa à la question « qu’est-ce que vous prenez comme produits? » te répond « Cannabis, LSD, cocaïne, héroïne, ecstazy, en roulement », celle de celle qui prend toujours la pilule, celle de celle qui porte un stérilet, la classique: celle de celle en C1 et pour finir renommée « la doublette » celle de celle qui a 44 piges, qui porte un stérilet et qui te dit « Oh putain, ça fait chier ».

Et puis, y’a les essayistes débutantes qui sont en tentatives couette depuis 6 ou 2 mois et la première qui te dit « Nan, mais moi je veux pas devenir complètement schizo, obnubilée, je veux pas compter mes cycles, pas devenir comme toutes celles qui font peur à scruter leur calendrier et leur culotte ». Crois moi ma poule, si ça t’arrive, tu les scruteras, Ô que oui tu les scruteras, plutôt deux fois qu’une même. Et puis 2 mois ma cocotte, c’est que dalle. Evidemment, non, je dis pas ça, je pense même pas ça. Chaque histoire est différente, alors je laisse parler. Je mute, j’entends, j’écoute, je reformule et valide les ressentis, j’essaie d’apporter un espoir (raisonné), j’essaie de creuser et d’enlever les couches de culpabilité, je fais ce que je peux quoi. Alors faut croire que cet échec cuisant de juilletiste (sans vacances) a eu du bon, je suis presque devenue la fille spirituelle de Gandhi ou de Bouddha. Alors, je les bichonne. Toutes. Alors, ouais, tu vas me dire qu’il y a sûrement du contre transfert, qu’il faut que j’arrête de filer mon numéro à tout va « au cas où » et que j’arrête de vivre la vie des autres par procuration (devant son poste de télévision). Peut être.

Alors y’a quelques mois je me serais dit qu’une entité supérieure, un truc absurde ou flottant essayait de m’envoyer un signe. Genre que tous ces gens là le mérite (97% des gens en fait, si on reprend les stats) mais pas moi, pas nous. Parfois, je t’avoue que je me le dis. Alors, je sais pas je me dis qu’il faut me préparer à toutes les éventualités. Que du fait de mon métier, inévitablement, je verrais toute ma vie des grossesses et des bébés. Et que c’est pas possible de continuer à accepter que ça me balance à chaque fois du gros sel dans cette plaie ouverte et profonde. Faut que je bouge quoi, faut que je me prépare. Alors oui, tout doucement, insidieusement, l’éventualité de la non maternité prend un peu plus de place. Finalement, de manière moins écorchante que je ne l’aurais cru. Comme une berceuse, tu veux lutter mais tu finis par t’endormir. C’est pas plus mal, je sais pas. La vie, l’avenir choisira pour nous. Et puis, malgré tout, je fais des rencontres incroyables, des rencontres hilarantes (le pari perdu avec le zizi dans un pot de fourmis rouges)(aux urgences, y’a longtemps), des rencontres douloureuses, des rencontres attachantes. Je vois une infime partie des côtés très moches de la vie mais aussi ses côtés les plus lumineux. Alors, je vais pas dire que je chante la vie, et que je danse la vie (c’est une bonne situation ça scribe?), je vais faire toutes les tentatives possibles mais je vais les envisager avec plus de sérénité. Ca parait rien, mais clairement, c’est pour moi beaucoup. Donc je vais tenter l’optimisme serein et raisonné, juste pour voir. C’est ptêtre comme une robe orange-gilet-de-signalisation-automobile ça, tu penses que ça va pas t’aller mais tu finis par la prendre quand même.

Et puis le Geek et moi avons décidé de mettre en pause notre recherche de crêmerie. D’appart quoi. D’une part parce que le Geek est en période d’essai et d’autre part parce que le geek m’exaspère et a du mal à comprendre. Et qu’il décompense en s’achetant des legos. Le Geek voudrait une maison avec un jardinet tout mignonnet dans une banlieue (dortoir) avec plein de maisons où y’a des scénics garées devant, des balançoires et des maisons miniatures en plastique multicolores. Dommage, la corde est pas fournie avec l’acte notarié. Et qu’il comprend pas que je me sens pas d’endurer ça chez moi, les cris des enfants les dimanches dans les jardins d’à côtés, les goûters d’anniversaire, les poussettes en ballade. Nan, je peux pas, c’est au dessus de mes forces. Il comprend pas que si on achète, si, ben je serais plus sereine à envisager un appart près du centre, un appart de trentenaire qui sort boire des mojitos tous les soirs les samedis. Et puis y’a une autre raison aussi. Une raison un peu lointaine, une raison à qui je dis « ferme ta g*ule, tu peux pas tout faire. Fais un choix au bout d’un moment, bordel. » mais qui refait toujours surface à un moment ou à un autre. Celle de vivre ma vie et de partir 6 mois en humanitaire. C’est cliché, sûrement, mais c’est ce que j’ai toujours voulu faire. C’est ce pour quoi je me suis inscrite à la fac, c’est ce pourquoi j’ai choisi ces études, ce métier.

Alors voilà, je sais au moins que quoi qu’il arrive, les prochains mois seront un tournant.

Pour finir sur une note plus légère, Choubakette a découvert dans sa ville magique un bar magique qui ne fait QUE des Mojitos. Nan, mais vous imaginez? QUE des Mojitos! Fraise, framboise, basque, champagne. Je suis pas sûre que vous mesuriez bien l’ampleur de la bonne nouvelle là. Pour le Geek par contre (qui ne boit jamais d’alcool) c’est un supplice…

Bises à toutes!

Publicités

41 réflexions au sujet de « L’été s’ra chaud »

  1. Un bar a mojitos??!!!!! Nan mais toi t’es une veinarde hein!!!
    Tu veux que je te dises??? Au CHU de Clermont ferrand d’où je suis originaire, ils ont installé un bar a vin au service palliatif, alors a quand le bar a mojitos dans les services PMA hein????

    J'aime

    • C’est une bonne idée le bar à vin, je n’en savais rien. Par contre un bar à Mojitos à l’accueil de PMA (et tu le sirotes en poireautant en salle d’attente, là y’a du concept). En fait, ça va nous faire devenir riche cette histoire…

      J'aime

  2. Bonjour choubakette,
    Je suis ” tombée”sur ton blog ce matin pendant mes bonds de blog en blog de pmette. Après lecture de son intégralité je me suis dis que j’allais te laisser ce petit message. Comme toi je suis OPK (non typique), et l’année dernière j’étais en suivi FIV, et à chaque fois je suis partie en hyperstim, sur les 3 stim je n’ai été prélevé qu’une seule fois (pour un résultat minable : 16 ovocyte, 1 seul mature, 1 embryon arrêté au stade de 2 cellules). Mon gynéco de l’époque bien conscient qu’il avait atteint ses limites a eu le cran de l’admette et à passé la main. Du coup le professeur (excusez du peu) qui a pris le relai m’a fait un drilling en février (avec quelques péripéties) et je dois admettre que même si il n’y a pas pour autant eu de grossesse depuis je regrette pas cette intervention (pourtant au début je voulais pas en entendre parler) car j’ai au moins récupéré des ovulations spontanées. Je repars pour des IAC cette fois à la rentrée.
    Je comprends également ton ressenti pendant les consult y étant moi aussi confrontée avec mon métier.
    Désolée pour ce grand pavé. Bon courage pour la suite que je vais suivre et si possible soutenir.
    Biz

    J'aime

    • Bonjour Pti Bichon: Merci pour ton message (plus c’est long, plus…) (désolée). Franchement, le drilling me parait une bonne option, mais le Geek voudrait faire une FIV avant « pour pas avoir de regret » et pour sonder la fécondance, et attendre 6 mois avant de refaire une tentative ensuite le freine un peu. C’est un sacré dilemme car je veux pas rester dans mon centre vu comment les choses se sont passées. Donc je pense faire 1 FIV au CHU et si ça marche pas, me faire suivre ds le 3ème centre et faire ce fameux drilling (bonjour le nomadisme médical). Bienvenue sur mon blog alors 🙂 (et c’est pas toi la SF warriorette qui avais gagné le bouquin de la fille??) Bisous

      J'aime

      • Warriorette je sais pas mais effectivement c’est bien moi. Après en avoir bien ch*** dans mon coin et m’être senti si seule je suis bien contente d’avoir trouvé la communauté des Pmettes.
        Je comprends ton dilemme. La solution que vous avez trouvé de faire une FIV “ailleurs” avant de tenter le drilling me semble pas mal.
        Si vous en venez là (mais je préfère vous souhaiter que la FIV marche) et que tu veux un témoignage hésite pas.
        Bises

        J'aime

  3. On se donne un rdv pour un mojito ? (ou plusieurs ?)
    Tu as un bien joli métier (même si là ça fait pas rêver). Je veux un docteur comme toi 🙂
    Bon courage Choubakette…

    J'aime

    • Le problème c’est que tu rentres là, tu sais pas quand tu en ressors ni combien tu vas en boire. Enfin, moi ça me pose pas tant de problème que ça en fait… Pour le reste: MERCI. Mais je fais juste ce que je peux/de mon mieux. Bisous

      J'aime

  4. Il y a beaucoup de patients pleurnicheurs (qui font perdre un temps considérable aux autres en salle d’attente grrr) mais c’est vrai que c’est un joli métier !
    Les mojitos c’est trop de la boulette ! Tchin’ !
    Bisous

    J'aime

  5. Pfffou, je te le dis à chaque fois, mais ton boulot sérieux, ça doit être vraiment pas facile à vivre. Sauf le coup du pari avec les fourmis rouges O-o !!
    Évidement que le mieux serait de réussir à vivre tout ça sereinement et pacifiquement, je te le souhaite, même si ça parait difficile dans l’idée.
    Et youpiiiiii pour le bar à mojito!

    J'aime

    • Les fourmis rouges, le pauvre, il est resté 3h avec des compresses d’anti-oedème sur le zizi pour que ça dégonfle. Pour le reste, ben dès que t’es décloquée, viens donc boire un Mojito (si c’est avant, on s’arrangera, y’a des virgin). Et toi, tu prends du bide? Bisous

      J'aime

  6. Ca doit vraiment pas être simple à gérer émotionnellement d’avoir le coeur en miettes et de ne devoir rien laisser paraitre. Chapeau ! Même si je sais bien que tu n’as d’autres choix que de faire avec.
    Quant au bar à mojitos, ça c’est top !!!!!!!!!

    J'aime

    • Là, je prends les choses avec philosophie (enfin j’essaie). Mais je ne me projette plus, je me dis Inch Allah. Suis préparée je crois. Et toi?? toutes ces frayeurs avec la lueur? t’es en vacances?

      J'aime

      • Tu dis bien. Au jour le jour, pas besoin de se projeter, ça viendra bien assez vite. C’est pas simple, mais ça permet de mieux respirer quand on y arrive…
        Ici, ça va. Dernier saignement lundi dernier. Et en vacances depuis une semaine, mais on ne part pas… Donc vivement le soleil ! Et ce qui est cool c’est que je peux me balader désormais !
        Des bises

        J'aime

  7. Je trouve pas ça cliché du tout, moi, de partir faire de l’humanitaire 😉
    Bravo de trouver des ressources en toi pour rebondir et tenter d’avancer…

    J'aime

    • Ah c’est un projet vieux comme le monde pour moi. J’aimerais beaucoup, le Geek beaucoup moins. On va voir comment les choses se profilent, mais c’est sûr que je le garde dans un coin de ma tête. Merci pour le reste, j’espère que toi, tu vas bien aussi. Bisosu

      J'aime

      • Ah oui… Inch’ Allah,je te souhaite ces 6 mois (c un minimun) et promis le Geek y survivra (le mien a fait avec plusieurs longs mois de suite), mais à faire en tant de pause… Et puis ce sont des mois à distance mais reliés (kon se phonait tpus les jours).

        J'aime

  8. La chance pour le bar a mojito! Voilà une bonne raison d’aller vers chez toi!!!
    Sinon j’espère que tu ne lui as pas fait d’arrêt a la première!
    Pas de bras, pas de chocolat.
    Si ça peut te rassurer, Right fait aussi des lego!

    J'aime

    • Oui, on y est pas mal dans not’ coin (mais bon, tu en sais quelquechose :)) Ton Mr fait des légos? J’en peux plus là, y’en a partout, il achète 1 boite par semaine… Mille bisous

      J'aime

  9. Tu es trop mignonne… Ce commentaire est banal mais quand je te lis je me dis « elle est trop mignonne ». C’est bien d’avoir des objectifs… C’est con à dire mais depuis que je suis en PMA, devrais je dire quand j’étais en PMA tous mes objectifs ont échoué… Ma reprise d’études, le super boulot que je devais trouver… Malgré tout le mal que je me donnais… Et pourtant, j’ai trouvé une super maison que j’adore… La fameuse maison des jumeaux… J’ai essayé de me projeter ailleurs que dans ma vie de famille, du moins ailleurs que dans la maternité et là aussi (à l’époque) j’échouais… Aujourd’hui avec le recule, on dirait que tout était programmé… Tout s’est goupillé comme il faut… Malgré moi. Ça a été long, dur… Enfin tu sais… C’est facile à dire maintenant que je suis maman… Bon, ce roman pour dire quoi ? Le meilleure reste à venir… Toujours… Forcément… Ça doit ! On est jamais à l’abris de réussir !!!! (Je sais pas si je suis bien claire)…
    Mini Choubakette veille sur toi…
    🙂

    J'aime

    • Merci Boule pour ce commentaire plein de douceur et d’espoir (comme toujours). Je suis encore une fois très émue. je crois pas (du tout) être mignonne, plutôt je veux pas rendre la vie plus moche qu’elle ne l’est pour certains. Ah lala minichoubakette sans la connaitre, je l’adore 🙂 mille bisous

      J'aime

  10. Ça fait plaisir de te lire et ton concept d « optimisme serein et raisonné » me plaît bcp. Tu es une battante, je suis sure que tu arriveras à le mettre en oeuvre avc succès.
    Pour les PB patientes, au fond de nous, on peut pas vraiment les detester, et maintenant que je suis passée du côté obscur, j avoue les chouchouter plus… mais…mais….
    j ai eu une nana anorexique de 43 kg tout mouillée enceinte en C2 pour 1ere consult cette semaine…elle était déjà à 9SA…déjà 9SA !!!! Premier beta hcg à plus de 200 000 (ça n existe pas en pma ). J ai envié son « insouciance » (alors que j ai passé les 2mois et demi les plus interminables de ma vie à m inquieter d un rien)…c est pas le même monde et je comprends pas trop DNLP parfois (je croyais que les anorexiques n ovulaient pas…). Bref tant mieux pour elle….mais…mais…
    Pour l humanitaire, si je n ai qu une chose à te dire, c est qu il faut vivre ses rêves et ses passions avant qu il ne soit trop tard… vivre pour n avoir aucun regret. Je veux croire que si la nature ne nous a pas donné un bébé de suite c était pour vivre à 2 notre passion du voyage en sac à dos avant que ça devienne plus compliqué. On en a bien profité et notre couple est encore plus solide. Peut être que pour toi…bref tu vois ce que je veux dire…après c est pas évident si ce n est pas partagé…
    Les prochains mois seront un tournant c est sur, mais la conductrice c est bien toi ! Toi qui va donner l orientation…je te souhaite de tout coeur d arriver à faire les choix qui te / vous meneront sur la route du bonheur… malheureusement on ne peut pas savoir ni te conseille. Ecoute ton coeur.
    Je t embrasse

    J'aime

    • Ah ton commentaire (adorable) me secoue. 50% du temps je suis sereine et un peu philosophe, le reste du temps, c’est dur… Mais je crois que quoi qu’il advienne, je suis sur la bonne voie de l’acceptation. du Inch Allah. Non, la vie n’est pas juste. Mais on est quand même des privilégiés quand on regarde la vie dans sa globalité et le nuancier des emmerdes possibles. Pour l’humanitaire, j’ai envie, mais je ne veux pas passer à côtés d’opportunités d’être maman. Et je ne veux pas risquer de perdre le geek (c’est un risque). Ca a quelquechose d’égoiste d’aller soigner au bout du monde alors que tes proches ont besoin de toi là maintenant. Tes douleurs te suivent. Encore merci 🙂 donne moi des nouvelles! mille bisous

      J'aime

      • je ne pense pas que ça soit égoiste de tout quitter pour aller soigner les autres, loin de là, mais c’est sur qu’on ne peut pas tout plaquer comme ça et risquer de tout perdre…mais je pense que tu as déjà – interieurement – fait ton choix (et que ton geek en vaut la peine 😉 ). le temps qui passe nous fait parfois douter des choix que l’on fait, tu te dis « peut etre que j’aurais du / je devrais faire ça » , tu hésites, te remets en question tout simplement parce que ce projet bébé ne se concrétise pas aussi bien qu’on le pense naivement au départ des essais…si le bébé était déjà la, tu serais à 100 000 lieux de cette réflexion…
        on a regretté à un moment donné de ne pas avoir fait une pause de quelques mois pour faire le tour du monde… puis il y a eu ce projet bébé…maintenant, je ne regrette rien (facile à dire tu me diras, maintenant que je suis une PB) mais je sais que je suis avec la bonne personne, c’est le principal…c’est égoiste, car je ne vais pas sauver des vies à l’autre bout du monde (non moi je fais des certif de sport waouhhhhh !!!!), mais je suis avec celui que j’aime et c’est le principal… il ne faut pas risquer de tout perdre pour ses rêves, on a qu’une vie et je crois qu’un seul grand amour…

        J'aime

  11. Alors là, chapeau. Vraiment. Se coltiner tout cela alors que l’on vit (comme on peut) la PMA, c’est au-delà de la vocation. Je comprends aussi l’état d’esprit : il arrivera ce qu’il arrivera, et nos ventres resteront peut-être vide, cela ne dépend pas de nous. Je n’aurais pas dit cela il y a un an, j’aurais plutôt penser à la corde, sans acte notarié. Comme quoi le temps fait son œuvre… Salut amical !

    J'aime

    • Salut Icsi! Welcome alors! 🙂 Ben en fait, je ne vois pas ça comme une corvée, j’avoue que ça m’a vraiment mise mal (bien trop) souvent. C’est ptêtre du blindage, ou de l’acceptation, mais au final je suis contente pour ces gens qui sont heureux (ouais c’est surement hypergnagnan). Adepte du Inch Allah toi aussi? (j’en suis qu’à mes débuts, le routourne peut toujours tourner nan?). Big bisous!

      Aimé par 1 personne

      • Mais non ce n’est pas hyper gnangnan d’être heureux pour les gens, c’est juste le signe d’un bel équilibre. Il y a des moment où on le perd, cet équilibre, selon les étapes de son parcours (on a quand même 3 FIV ratées derrière nous, alors forcément, on est un peu marqués par tout cela…), mais je pense que cela revient toujours un jour, le temps de « digérer » ce que l’on vit.
        Et oui, on est adepte du « prends ce que la vie te donne même si ce n’est pas toujours du gâteau », ce qui ne veut pas dire qu’on en est pas malheureux quand même, et on s’autorise le droit de souffrir. Cela fait partie de la vie. Au fond de nous, on sait que l’on sera parent, d’une manière ou d’une autre, avec ou sans nos gènes, en portant un enfant ou en le cherchant au bout du Monde. Parce que l’on a plein de choses à vivre et à partager.
        Punaise, le commentaire hyper sérieux, là ! Sortez les violons…!
        Au plaisir se lire !

        J'aime

  12. Je te comprends tellement pour le fait de ne pas avoir trop le goût d’aller t’établir dans un quartier où il y a plein de maisons rangées, avec les petites familles parfaites.
    Ici, on fait le projet de s’acheter un terrain dans un domaine écologique et d’y faire construire une maison LEED (c’est une norme américaine, mais tu connais peut-être). On conservera une partie boisée afin de garder notre petit cocon… et ne pas entendre tous ces enfants qui rient en jouant…. C’est un projet passionnant qui nous occupe ces temps-ci.
    Bisous

    J'aime

    • Ton projet de maison a l’air top! Une maison au coeur de la nature c’est idyllique. Oui, pour notre projet immo, on a tout envoyé bazardé, on verra comment se profilent les prochains mois… (merci la pma 🙂 ) bisous pti herisson, take care…

      J'aime

  13. Allez je me lance… Ça fait qlq semaines que je saute de blog en blog, que je lis les espoirs et les désespoirs de toutes (et tous) les testeurs PMA, car oui, pr nous aussi c est bien comme ça qu on va peut être pouvoir faire un bébé.
    Ça fait du bien de vous lire, je me sens moi seule, pour affronter tout ça. J en ris même de ces posts!!!
    Dc juste merci, d exprimer tout haut ce que j ai encore un peu de mal à sortir!
    Et puis te dire que je me reconnais particulièrement en toi, rapport au taf…!

    Aimé par 1 personne

    • Bienvenue Alors…grenouille! (eh c’est un peu aussi mon surnom la grenouille :)) Bon même si je doute que tu rêvais secrètement d’être un VIP member de PMA. Mais tu as raison, la solitude des « débuts » est atroce et on trouve ici beaucoup (beaucoup) de chouettes personnes et un vrai soutien. Fais donc ton coming out alors! Gros bisous, et j’ai même une adresse mail si tu veux… ps: encore une docteure?? (on est nombreuses en fait! )

      Aimé par 2 people

Vas-y, lâche toi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s